La côte Vermeille entre Argelès sur mer et Cerbère

La côte Vermeille

Située dans le département des Pyrénées orientales, la côte Vermeille comprend 4 communes principales que sont Collioure, Port Vendres, Banyuls sur mer et Cerbère, elle s’étend depuis Argelès sur mer jusqu’à la frontière Espagnole. Plutôt escarpée, la côte Vermeille, présente de nombreuses criques sauvages ainsi qu’un relief vallonné sur lequel s’étend les vignobles de Banyuls.

Argeles sur mer
Argeles sur mer
Argeles sur mer
Argeles sur mer
tour de la Massane
tour de la Massane
Côte Vermeille//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Côte Vermeille
Côte Vermeille//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Côte Vermeille

 

Côte Vermeille
Côte Vermeille

 

Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls
Côteaux de Banyuls

Avec sa petite plage de sable fin, Collioure, réputée pour sa production d’anchois, est sans conteste la petite « pépite » qui attire des hordes de touristes français et étrangers. Adossé aux collines verdoyantes environnantes, dominé par la tour Madeloc et riche d’un patrimoine pluriséculaire, le petit village de pêcheurs s’est imposé comme un des lieux incontournables de la côte.

Collioure
Collioure
Collioure//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Collioure
Collioure//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Collioure
Collioure//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Collioure
Collioure//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Collioure
Collioure//V.Trillaud//www.niceartphoto.fr
Collioure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A peine 4km plus loin, Port Vendres, moins fréquentée par les touristes que sa voisine, elle conserve néanmoins un charme authentique avec ses rues dénivelées, ses escaliers ouvrant vers la mer ; une petite ville ouvrière sans artifice où il fait bon flâner !

Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres
Port Vendres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant dernière ville avant la frontière : Banyuls sur mer, petite station balnéaire lovée au pied des célèbres vignobles du même nom cultivés sur les coteaux pentus des contreforts des Pyrénées.

Banyuls sur mer
Banyuls sur mer

 

Sans doute la plus atypique de toutes : Cerbère, terminus tout le monde descend ! A seulement quelques kilomètres de l’Espagne, cette ville a attiré des centaines d’ouvriers à la fin de 19ème siècle pour réaliser la liaison ferroviaire entre France et Espagne. Mais c’est surtout au début du 20ème siècle qu’elle connait son apogée où réside une main d’oeuvre payée à transborder les marchandises entre trains Français et Espagnols. En raison d’un écart de largeur des rails entre les deux pays, les trains ne pouvaient poursuivre leur trajet au delà de la frontière obligeant ainsi, passagers et marchandises, à changer de train.

Aujourd’hui, Cerbère présente le visage d’une station balnéaire qui a conservé les stigmates d’un passé prospère, en témoigne le monumental hôtel Belvédère du Rayon vert construit en 1880 dont les plans sont sortis du bureau d’étude Eiffel.

Cerbere
Cerbere
Cerbere Hôtel Belvédère du rayon vert
Cerbere Hôtel Belvédère du rayon vert
Cerbere
Cerbere
Cerbere
Cerbere
Cerbere
Cerbere
Cerbere
Cerbere

 

Valéry Trillaud/www.niceartphoto.com

Tous droits réservés

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *